Mogador-Taghart-Essaouira _ آلصويرة. ثاغارت. موكادور
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Ma ville
أهواك ! مدينتي أهواك يا مدينتي دون غيرك لأني رئيت آلنوربين ظهرانك أهواك حتى لا أهوى سواك ليرفرف ألقلب والفؤاد لك أنا منك مهما أبعدوني عنك وسيضل ألحنين يشدني إليك لن يرتاح البال حتى أزورك ولن تنام عيني حتى أتفقدك لقد قالوا عنك مدينة ألرياح وأجمعوا لك وإليك كل آلسواح بأنكي قبلتهم وراحتهم فقصدوك كثيرا منهم عمروك وأسكنوك وآخرين تملكوا واستثمروا بك فما مكانتي بين هؤلاء وهؤلاء فلا حول ولا قوة لي إلا صبري لا حيلة لي ألا دمعتي وحزني عليك

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie


Le Coran/القرآن الكريم

Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Aller en bas

Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Message  ibrahim le Lun 9 Aoû - 8:16



Hifad 0.0.2010 à 10:51

Si Ibrahim bonjour


C'est là la photo de l'année pour nous.Notre tailleur est un artiste.Très beau plateau" la ghla âla mskin " et je vais de ce pas acheter des sardines et préparer le même !



_________________
Amazighement,Mohammed Hifad


Une recette bien à part


ibrahim 08.08.2010 à 0:01


Une recette bien à part



Lors d’une balade habituelle dans les rues et ruelles de la médina je croise un monsieur qui était entrain de faire les dernières retouches sur un plateau de sardines pour l’emmener certainement au « Ferrane »en voici la photo



Ce n’est pas une recette de Choumicha mais bien de Choumiche car il s’agit d’un jeune homme berbère de chez nous avec une Djellaba, me voyant prendre seulement le plateau il m’interpelle : « tu prends le plateau en photo et du oublie le maitre »


Alors avec un grand plaisir je me prépare pour lui prendre une photo avec le fameux plateau, mais je vois qu’il rentre dans une boutique de tailleur traditionnel « Khiyate»et en voici la photo à deux .




Alors d’après ce que j’ai vu, il a bien étalé les sardines en colonne en cinq rangées et il a découpé dessus des oignions des tomates des poivrons doux et piquant ..Etc. comme on voit sur la photo pour la ramener au « Ferrane ».

Je n’ai pas pu attendre le retour du plateau du « Ferrane » pour vous dire de quoi je pense de cette recette bien originale que je découvre pour la première fois avant Choumicha, mais j’imagine bien que cette odeur de ce plateau fera beaucoup de plaisir à ses conviés




_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim







Sfouf du ramadan



ibrahim le Sam 31 Juil - 12:43


Sfouf du ramadan


Ingredients :




  • 1 kg de farine
  • 500 g d'amandes blanchies, émondées, grillées et hachées grossièrement
  • 500 g de graines de sésame grillées et moulues
  • 1 c. à s. d'anis moulu
  • 2 c. à s. de cannelle pilée
  • 1/2 c. à c. de gomme arabique pilée
  • du beurre fondu (selon qualité de la farine)
  • pour décorer :
  • amandes grillées entières

Préparation de sfouf du ramadan :

Pour préparer la recette de sfouf du ramadan :

Faites roussir la farine dans le four, tamisez-la dans un grand récipient. Incorporez-y les grains de sésame, les amandes moulues, l'anis, la cannelle et la gomme arabique.

Mélangez le tout, faites un puits au milieu et versez-y au fur et à mesure le beurre fondu. Bien pétrir, dans la paume de la main, la préparation de façon à ce qu'elle devienne homogène.

Rajoutez le miel en pétrissant le tout une seconde fois. L’idéal est d’obtenir une pâte assez malléable pour être étalée.

Tapissez un plan de travail avec du papier sulfurisé. Saupoudrez-le de grains de sésame et étalez dessus le sfouf avec un rouleau pâtissier. Recouvrez-en la surface d’une couche légère de grains de sésame, puis repassez le rouleau pâtissier pour que les grains adhèrent à la pâte. Découpez ensuite les losanges de sfouf.

*Le beurre utilisé pour mélanger le Sfouf est clarifié. Faire fondre le beurre puis laisser reposer dans un récipient jusqu'à durcissement. Dégager la couche supérieure et jeter le lait qui stagne au fond du récipient. Fondre une nouvelle fois le beurre obtenu.

Le Sfouf confectionné avec un beurre clarifié se conserve plus longtemps.




_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim



Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine




ibrahim le Sam 31 Juil - 12:36

A l'approche de Sidna Ramadan

place au Chhiwates


Préparation des Msemen






Préparer les msemen


1 kg de farine
1 cuillère à café de sel
2 verres d'eau
1 bol d’huile et de beurre ramolli





Dans un grand saladier (une gas'hâ), mettre la semoule et le sel, bien mélanger les ingrédients en ajoutant l'eau progressivement.

Déposer la pâte sur une plan de travail et la pétrir pendant une demi-heure en y incorporer progressivement le reste de l'eau.

Couvrir avec un linge et laisser reposer une bonne demi-heure. Pétrir à nouveau une demi-heure et la pâte est prête.

Faire chauffer une poêle antiadhésive à feu moyen. Remplir un bol d'huile et huilé le plan de travail.



1 - Bien huiler le plan de travail et y étaler une des boules de pâtes sur un diamètre d'environ 30 cms (il faut l'étaler très finement).
2 - Avec les mains huilées, faire des boules de la taille d'une mandarine. Les étaler une à une avec la paume de la main huilée, en étirant doucement jusqu'à ce qu'elle soit bien fine.
3 - Enduire d'un peu de beurre et plier en quatre, laisser reposer pendant ce temps faire de même avec les autres boules restantes.
4 - Rabattre les 4 côtés en les faisant se chevaucher, jusqu'à ce qu'ils forment un carré de 8 cm de côté. Après avoir plier la msemna la réserver sur un plateau. Continuer à les plier ainsi de suite jusqu'à épuisement de la pâte.


_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 73
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Message  ibrahim le Lun 9 Aoû - 8:13



ibrahim 08.08.2010 à 17:49




• 500 g de farine
• 1 c.c rase de sel
• la valeur d'une noix de levure du boulanger
• 1/4 l d'eau tiède (peut varier en fonction qualité d'absorption de la farine)
• 150 g de beurre fondu




• Disposez la farine en fontaine sur le plan de travail puis ajoutez au centre le sel et la levure
puis mélangez en versant l'eau petit à petit. Travaillez la pâte énergiquement pendant 15 à 20 min:
commencez par l'écraser avec les poings, celle ci s'aplatit automatiquement, repliez les coins
et recommencez. Rajoutez l'eau au besoin car la pâte doit être plus molle que la pâte à pain.

• Formez des petites boules de la grosseur d'une mandarine et enduisez les d'huile.

• Huilez le plan de travail, prenez une boule et étirez la entre le pouce et l'index. Vous obtiendrez ainsi
une sorte de grosse nouille. Continuez à tirer afin de l'affiner en veillant à ne pas la déchirer. Ensuite,
enroulez la sur elle même comme une coquille d'escargot en la beurrant au fur et à mesure
généreusement. Une fois que vous avez obtenu une belle boule, réservez la jusqu'à la cuisson.
Recommencez l'opération avec le reste de pâte.

• Une fois que vous vous avez fait chauffer une poêle ou une crêpière, prenez une boule de pâte,
aplatissez jusqu'à ce qu'elle ne fasse plus que 3 à 4 mm et faites la cuire des deux côtés
.




_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim


Galette de mais - Harcha


ibrahim 08.08.2010 à 17:45




350 g de semoule moyenne
• 150 g de semoule fine
• 100 g de beurre fondu
• 80 g de sucre
• 1 verre à eau d'eau tiède
• 1 c.c de sel
• 1 sachet de levure chimique




• Mélangez les deux semoules avec le sel et réservez en un petit verre à thé pour la cuisson.

• Faites fondre le sucre dans l'eau tiède.

• mettez la semoule dans un grand saladier ajoutez y la levure,puis versez par dessus le beurre,
mélangez avec les mains sans travailler, jusqu'à ce que vous sentez que la semoule est bien imbibée
de beurre.

• Ajoutez petit à petit l'eau en mélangeant afin d'avoir une pâte homogène mais toujours sans la travailler.

• Laissez reposer 5 min : la pâte doit compacte mais très humide.

• Mettez la crêpière ou la poêle sur un feu doux, verser une poignée de semoule et disposez dessus
la boule de pâte. Aplatissez la doucement jusqu'à ce qu'elle ait la forme ronde d'une galette d'environ
0,5 à 1 cm d'épaisseur. avec votre index, faites un trou au milieu et laissez cuire doucement des deux
faces.













_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim



Crêpes Mille trous - BEGHRIR



ibrahim 08.08.2010 à 17:36








• 350 g de semoule fine
• 125 g de farine de blé dur
• 1 c.c de sel
• 1/4 l de lait tiède
• 3/4 l d'eau tiède
• 3 oeufs
• 30 g de levure du boulanger diluée dans un peu d'eau
• 1 sachet de levure chimique






• Mettez tous les ingrédients dans le bol du mixer, puis faites tourner une bonne minute. La pâte du
baghrir doit être légère, liquide mais veloutée.

• Transférez notre appareil dans une boite hérétique. Fermez et laissez reposer 2 h dans un endroit
assez chaud.

• Au bout des deux heures la pâte du beghrir a doublé de volume et le dessus est très mousseux. Cuisez les baghrirs d'un seul côté dans une crêpière faite de préférence dans un matériaux lourd.

• Les marocains préfèrent les beghrirs enduits d'un mélange de beurre fondu et de miel. Personnellement
c'est c'est plutôt huile d'argan et miel !!




_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim



Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine




ibrahim 08.08.2010 à 12:25


Un grand merci à Jnan Sbil
pour l'éxposé


Chebbakia ou Mkherka

27/8/2008



A l'occasion du mois sacré de Ramadan,
Je vous présente mes Chebbakia,
gâteau incontournable sur notre table
de ftour au Maroc et ailleurs !!

Des torsades mieilleux à base d'un mélange savoureux
de plusieurs ingrédients.
Les chebbakia ont aussi un autre nom
qui est Mkherka, cette appellation est surtout
répandue dans la ville de Fés.





Ingredients


- 1 kg de farine
- 250 g de graines de Sésame (grillé au four et moulu)
- 250 g d'amande finement moulu
- 50 g d'anis moulu
- 2 c à s de fleur d’oranger
- 1 œuf
- Levure de boulanger
- Levure chimique
- 4 c à s de vinaigre
- 1 c à s de cannel
- 2 c à s d’huile d’olive
- 3 c à s de beurre fondu
- Colorant alimentaire
- Filament de safran (zaâfran el horr) dissous dans un peu d'eau
de fleur d'oranger ou dans de l’eau tiède
- ½ verre d’huile

Pour la friture :
- 1 l d'huile de friture
- 2 kg de miel
- 50 g de sésame

Ustensiles utilisées
- Une poele pour la friture
- Une casserole pour le miel
- Un souscoussier pour faire égoutter les chebbakia



Préparation

- Dans une gassâ ou une grande terrine, mettez la farine, creuser 4 puits et mettez dans chacun les ingrédients en mélangeant petit à petit




- Pétrir la pâte énergiquement, bien la travailler, arroser au fur et à mesure de l'eau de fleur d'oranger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène malléable et élastique




- Former des boules et les couvrir d'un linge propre




- Prendre une boule, l'aplatir avec la main légèrement, puis l'étendre avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à obtenir une feuille épaisse de 2 mm

- Avec une roulette dentelée, coupez des carrés d'environ 10x10 cm. Dans chaque carré, faire 5 longues incisions parallèles de manière à obtenir 6 lanières de 2 cm de large sans arriver jusqu'au bord, s'arrêter à 1 cm du bord.


- Prendre délicatement un carré, chevaucher les lanières impaires ou pairs (pas les deux à la fois) puis saisir avec l'autre main les 2 coins (haut à droite, bas à gauche)

- les enchevêtrer tout en formant des torsades, les déposer délicatement sur une plaque déjà huilée. Recommencer l'opération avec les autres carrés jusqu'à épuisement de la pâte

- Fairee chauffer l'huile, y déposer les torsades, les dorer des deux faces,

- Quand la couleur devient un peu dorée, les retirer et les plonger immédiatement dans le miel chauffé dans une autre casserole


- Mettez-les dans un couscoussier qui permettra que les chebbakia égouttent bien, saupoudrez-les avec les graines de sésame



_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim



Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine




ibrahim 08.08.2010 à 12:19




Titre:Chebbakia
Vus: 1,782

Ingrédients :

- 500 g de farine
- 100 g de poudre d'amande
- des graines de sésame (100 g pour la pâte et 50 g pour le saupoudrage)
- 20 g d'anis
- 1/2 c.c de gomme arabique pilée avec très peu de sucre
- 2 cuil. à soupe de cannelle
- une dose de safran pur en filaments dilué dans de l’eau de fleur d’oranger
- 1 pincée de sel.
- 1/2 verre d'huile d'olive
- 1/2 verre de beurre fondu
- 1/2 c.s de levure de boulangerie
- eau de fleur d'oranger assez pour obtenir une pâte +/- 1/4 l

Préparation :

Faire dorer les 100 g de graines de sésame dans une poêle pendant 2 à 3 minutes. Les moudre et les faire passer au tamis. Faire de même avec les amandes et l’anis.
Diluer la levure dans un peu d’eau de fleur d’oranger, chauffer légèrement le safran, le piler puis le diluer dans un peu d’eau de fleur d’oranger également.
Creuser une fontaine dans la farine . Y verser tous les ingrédients.
Mélanger, ajouter l'eau de fleur d’oranger et travailler le tout pour obtenir une pâte lisse.
Abaisser la pâte sur 1 mm d'épaisseur environ.
A l'aide d'une roulette à pâtisserie, découper des petits carrés de 8cm.
Faire 4 entailles parallèles à la roulette, sans aller jusqu’au bord.
Pour tresser les carrés, soulever avec l’index les cotés 1-3 et 5.
A l’aide des deux mains, séparez les cotés 1-3-5 et les cotés 2et 4 sans détacher le carré.
Déposer ainsi votre chebakia en inclinant légèrement.
Faites ainsi pour toute la pâte.
Faire frire dans l'huile chaude 1 minute de chaque côté.
Tremper dans du miel fondu.
Egoutter puis saupoudrer avec les graines de sésame grillées restantes.


_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim



Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine




ibrahim 08.0.2010 à 12:16

C’est une pâtisserie qui est presque toujours mise sur la table lors du mois sacré de Ramadan. Cette recette est très mielleux et sucré. Voici le vidéo ci-dessous ainsi que les ingrédients nécessaires




  • 500 g de farine
  • 100 gr d’amandes (grillées et moulues)- optionnel
  • 100 gr de graines de sésame (grillées et moulues)
  • 100 gr beurre fondu
  • 1 c. à soupe de vinaigre blanc
  • 2 c. à soupe d’huile végétale
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 c. à soupe d’eau de fleurs d’oranger
  • 1 c. à thé d’anis
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé de cannelle
  • 1/2 c. à thé de safran (facultatif)
  • 1/2 c. à thé de gomme arabique
  • 1/2 c. à thé de levure chimique
  • 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • huile végétale pour frire
  • graines de sésame (pour saupoudrer)
  • miel



_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim



[size=12]Le Ramadan est à notre seuil




ibrahim 08.08.2010 à 12:08


Au seuil du mois sacré de Ramadan j’invite les souiriyates à être actives pour nous régaler de leurs Chhiwates et de satisfaire un grand nombre d’entres nous


Chebbakia
Gâteau "Chebbakia-Mkharka"







Ingrédients pour 8 personnes:


[size=12]
1kg de farine
2 kg de miel liquide
300 g de graines de sésame
150g de beurre
1 oeuf
5 cl de vinaigre
15 g de levure boulangère
1 c. à s. d'eau de fleurs d'oranger
1 c. à café de cannelle
1 pincée de safran
1 pincée de sel
2 grains de gomme arabique
huile de friture







Préparation :

Dans un grand plat creux mettre la farine, creuser un puit et pétrir la moitié du sésame avec l'oeuf entier battu, le beurre fondu, le vinaigre, la cannelle, le safran, le sel et la levure dilué dans un verre d'eau tiède, pendant 20 minutes environ. Séparer la préparation en boules de la taille d'une orange, et réserver sous un linge, dans un endroit tiède. Étaler chaque boule de pâte et découper à la roulette des bandes de 10 cm de long, 2 cm de large et 2mm d'épaisseur. Réunir l'extrémité de 3 bandes en les pressant avec les doigts, et en faire une tresse dont on collera également l'autre bout (avec 2 bandes seulement, on pourra faire un noeud ou une torsade). Jeter les gâteaux dans un bain d'huile bouillante. Dans une casserole, porter 3 fois à ébullition le miel avec la gomme arabique et l'eau de fleurs d'oranger. Le réserver à feu très doux. Quand les gâteaux sont bien dorés, les égoutter avec une écumoire et les plonger quelques minutes dans le miel, sans les entasser. Les égoutter à nouveau, et les présenter sur un plat, saupoudrés de graines de sésame restant.



avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 73
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Message  ibrahim le Sam 20 Fév - 8:42



  • </li>








Sardines au four



ibrahim Aujourd'hui à 21:26

Sardines au four



Ingrédients :


1 kg de sardines
2 ou 3 tomates
3 pommes de terre
1 poivron
le jus d’1/2 citron
Quelques olives
2 c. à soupe de persil et de coriandre hachés
2 gousses d’ail hachées

2 c. à soupe d’huile d’olive
1/2 c. à soupe de paprika
1/2 c. à soupe de cumin
sel, poivre



Préparation :
Préparer la marinade en mélangeant les épices avec l’ail, le jus de citron, le persil et la coriandre.
Nettoyer les sardines et les mettre dans la marinade au moins une heure. Préchauffer le four à 180°C. Huiler un plat en terre ou utiliser un plat à four avec du papier sulfurisé.
Couper les pommes de terre en rondelles ainsi que les tomates et le poivron en lamelles. Placer les pommes de terre en premier, les sardines par dessus, puis les tomates et lamelles de poivrons. Ajouter les olives.
Verser ce qui reste de la marinade. Ajouter un filet d’huile d’olive par dessus le tout et enfourner 30 min
.






_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim





Tajine de mloukhia marocaine



ibrahim Aujourd'hui à 21:18

Tajine de mloukhia marocaine (Tagine aux Gombos)

500 gr de Mloukhia (Gombos)
400 gr de viande de mouton
1 oignon coupé en longueur
1 tomate
2 C. à soupe d’huile
1 pincée de poivre
1 cuillerée à café de gingembre
1 cuillerée à café de safran
Sel
1/2 litre d’eau tiède


Préparation :
Dans un récipient, faire revenir la viande et l’oignon dans l’huile. Ajouter les autres ingrédients et la tomate râpée . Mouiller avec l’eau tiède et laisser cuire jusqu’à réduction de la sauce.
Disposer ensuite cette viande sur un tajine avec la sauce, ajouter Mloukhia et laisser cuire pendant.

Servir le tagine de Mloukhia bien chaud


_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 73
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Message  ibrahim le Sam 20 Fév - 7:53

Bonjour

Le Melhoun est une musique et une poesie extraordinaire.
Pour vous voici quelques traductions contant l'art culinaire Marocain, BON APPETIT:

de AUTEUR : BENALI EL MESFIOUI
Traductiobn : Fouad GUESSOUS

LE FESTIN ZERDA

Voisin! rassasie ton hôte sans réfléchir
Mène-moi chez toi comble moi sans trop gèmir
Hôte de Dieu je suis, emmène moi chez toi!
Rien ne sert de penser! Tu n'es pas sournois!
Ne sois donc pas cupide à mon encontre
Elève moi car Dieu viendra à ta rencontre
J'ai appris de bonnes choses sur toi l'ami
Comble ton voisin,fais ce que Dieu a promis
Ton hôte conforte, ton voisin exhorte
Aux avares Dieu,n'ouvre aucune porte
Vautrés dans la sottise ils se rongent les ongles

Tu sais très bien que de zerda je suis fèru
Jadore les festins fussent ils à Baghdad
...
Souhaite moi la bienvenue au quotidien
Equipe la salle apporte table et vaisselle
Presente donc et sans aucune manière
Toutes ces bonnes choses que Dieu génère
...
Et pour commencer, apporte- moi du couscous
Mais prends bien garde! de tes mains ne l'éclabousse
Qu'il soit servi dans une très grande soucoupe
Note que le beurre y aura le vent en poupe
Garnis le de lègumes fraîches et de viande
Puis un tajine de tfaia aux amandes
Et une seffa où les pigeonneaux abondent
Bien au chaud et en disposition profonde
Pour que leur dialogue avec la vermicelle
soit tendre amoureux et confidentiel
Que le riz soit bien bouilli dan un lait très pur
Puis une soupe aux vermicelles en parure
Mais qu'elle soit bien chaude et torrentielle
Dès que je prendrai place sous la coupole
Apporte les tajjines les plats et les bols
Dis moi sois le bienvenu et bon appétit
Dès lors apporte les pastillas assorties
Mais que leurs ventres regorgent d'amandes
Et surtout qu'elles soient de beurre gourmandes
Et n'oublie pas d'apporter aussi la mhancha
Qu'elle soit chaude exquise et digne d'un pacha.
Sers moi ensuite les crepes mais sans répugner
Tu te rendras chez le bon marchand de beignets
Achete- y dix kilos que tu enduiras
De miel des montagnes et de beurre bien gras
Je prendrai ensuite mkharka et chebbakia
Que j'enroulerai pour un usage immédiat
Ah le bon makrout et le turban du cadi
les cornes de gazelle et les caaks pardi!

Ah le bon makrout et le turban du cadi!
Les cornes de gazelle et les caaks pardi!
Une centaine de ghriiba me suffisent
Une sauce poivrèe serait aussi de mise
De même qu'un bon pain de blè dur et pur
Saches qu'à mes yeux le bonheur il procure
Puis sers moi veux tu le kabbab maghdour
Nonobstant ceux qui ont trahi,ces vautours
Mais qu'ils soit agrementé d'oeufs en en plèthore
Apporte moi le mechoui et tous ses beaux dècors.
Kefta grillée sur les braises ,cent brochettes
Escortée de poivrons , en masse et en boulettes
Sers la glia dans des plateaux en cristal
Et le khlii que j'adore et qui me régale!


Défendre la femme c'est respecter ma mère,
Combattre l'intolèrance , c'est respecter mon pays.
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 73
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Message  ibrahim le Sam 20 Fév - 7:40

Bonjour

Le Melhoun est une musique et une poesie extraordinaire.
Pour vous voici quelques traductions contant l'art culinaire Marocain, BON APPETIT:

de AUTEUR : BENALI EL MESFIOUI
Traductiobn : Fouad GUESSOUS


LE FESTIN ZERDA

Voisin! rassasie ton hôte sans réfléchir
Mène-moi chez toi comble moi sans trop gèmir
Hôte de Dieu je suis, emmène moi chez toi!
Rien ne sert de penser! Tu n'es pas sournois!
Ne sois donc pas cupide à mon encontre
Elève moi car Dieu viendra à ta rencontre
J'ai appris de bonnes choses sur toi l'ami
Comble ton voisin,fais ce que Dieu a promis
Ton hôte conforte, ton voisin exhorte
Aux avares Dieu,n'ouvre aucune porte
Vautrés dans la sottise ils se rongent les ongles

Tu sais très bien que de zerda je suis fèru
Jadore les festins fussent ils à Baghdad
...
Souhaite moi la bienvenue au quotidien
Equipe la salle apporte table et vaisselle
Presente donc et sans aucune manière
Toutes ces bonnes choses que Dieu génère
...
Et pour commencer, apporte- moi du couscous
Mais prends bien garde! de tes mains ne l'éclabousse
Qu'il soit servi dans une très grande soucoupe
Note que le beurre y aura le vent en poupe
Garnis le de lègumes fraîches et de viande
Puis un tajine de tfaia aux amandes
Et une seffa où les pigeonneaux abondent
Bien au chaud et en disposition profonde
Pour que leur dialogue avec la vermicelle
soit tendre amoureux et confidentiel
Que le riz soit bien bouilli dan un lait très pur
Puis une soupe aux vermicelles en parure
Mais qu'elle soit bien chaude et torrentielle
Dès que je prendrai place sous la coupole
Apporte les tajjines les plats et les bols
Dis moi sois le bienvenu et bon appétit
Dès lors apporte les pastillas assorties
Mais que leurs ventres regorgent d'amandes
Et surtout qu'elles soient de beurre gourmandes
Et n'oublie pas d'apporter aussi la mhancha
Qu'elle soit chaude exquise et digne d'un pacha.
Sers moi ensuite les crepes mais sans répugner
Tu te rendras chez le bon marchand de beignets
Achete- y dix kilos que tu enduiras
De miel des montagnes et de beurre bien gras
Je prendrai ensuite mkharka et chebbakia
Que j'enroulerai pour un usage immédiat
Ah le bon makrout et le turban du cadi
les cornes de gazelle et les caaks pardi!

Ah le bon makrout et le turban du cadi!
Les cornes de gazelle et les caaks pardi!
Une centaine de ghriiba me suffisent
Une sauce poivrèe serait aussi de mise
De même qu'un bon pain de blè dur et pur
Saches qu'à mes yeux le bonheur il procure
Puis sers moi veux tu le kabbab maghdour
Nonobstant ceux qui ont trahi,ces vautours
Mais qu'ils soit agrementé d'oeufs en en plèthore
Apporte moi le mechoui et tous ses beaux dècors.
Kefta grillée sur les braises ,cent brochettes
Escortée de poivrons , en masse et en boulettes
Sers la glia dans des plateaux en cristal
Et le khlii que j'adore et qui me régale!




Défendre la femme c'est respecter ma mère,
Combattre l'intolèrance , c'est respecter mon pays.
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 73
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Art culinaire Souiri et Cuisine Marocaine

Message  ibrahim le Ven 19 Fév - 10:34

Tajine dial adjaj