Mogador-Taghart-Essaouira _ آلصويرة. ثاغارت. موكادور
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Ma ville
أهواك ! مدينتي أهواك يا مدينتي دون غيرك لأني رئيت آلنوربين ظهرانك أهواك حتى لا أهوى سواك ليرفرف ألقلب والفؤاد لك أنا منك مهما أبعدوني عنك وسيضل ألحنين يشدني إليك لن يرتاح البال حتى أزورك ولن تنام عيني حتى أتفقدك لقد قالوا عنك مدينة ألرياح وأجمعوا لك وإليك كل آلسواح بأنكي قبلتهم وراحتهم فقصدوك كثيرا منهم عمروك وأسكنوك وآخرين تملكوا واستثمروا بك فما مكانتي بين هؤلاء وهؤلاء فلا حول ولا قوة لي إلا صبري لا حيلة لي ألا دمعتي وحزني عليك

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie


Le Coran/القرآن الكريم

Sidi Kaouki

Aller en bas

Sidi Kaouki

Message  ibrahim le Ven 13 Nov - 10:37

Sidi kaouki
hifadmed le Mar 18 Aoû - 16:50

.jeudi 6 août 2009
Sidi Kaouki


1/ A Sidi Kaouki a yayzrane laâfite nki
2/ A Sidi Kaouki aour gni wala ikli
3/ A Sidi Kaouki agharas yane serki
4/ A Sidi kaouki ighrayi wadou nki
5/ A Sidi Kaouki adar nk d'ou fous nki
6/ A Sidi Kaouki ar tagharte d'amatour nki
7/ A Sidi Kaouki igui ou guerzame nki
8/A Sidi Kaouki ligh r'tilas nki
9/ A Sidi Kaouki rouraras inou tifaout nki
10/ A Sidi kaouki righ afoukou nki
11/ A Sidi Kaouki righ asounfou nki

12/ A sidi Kaouki , iwighd amane n'tadinga itazalen nki

13/ A sidi kaouki , guigh amane ibiden ou zaâkoune nki
14/ A Sidi Kaouki righ azzar nki
15/ A Sidi Kaouki righ asafar nki
16/ A Sidi Kaouki a yayrane tamount nki
17/ A Sidi Kaouki a yayrane aghrabou nki
18/ A Sidi kaouki a yayrane iselmane nki
19/ A Sidi Kaouki a yayrane amlal nki
20/ A Sidi Kaouki a yay starane sw' ayis oumlil nki
21/ A Sidi Kaouki ha lkmeyt toumlilte nki
22/ A Sidi kaouki ha lbaroud d'lamkhelt nki
23/ A Sidi Kaouki manza taghrite d'lhbak nki
24/ A Sidi kaouki a yayrane afoulki nki
25/ A Sidi kaouki a yayrane tamount nki
26/ A Sidi kaouki a yayrane lahanna nki
27/ A Sidi Kaouki arade afous anmoune kiyi d' nki
28/ A Sidi Kaouki assid dmelij n'wargh nki
29/ A sidi kaouki assid taj nwargh nki
30/ A Sidi Kaouki manza cherbil bi ijdiguen ifalan n'wargh ijlane roumlal nki
31/ A sidi Kaouki manza tislit dismoun nes riguidi imhawchen nki
32/ A Sidi kaouki manza talilte nki
33/ A Sidi Kaouki sergh tifaouine nki
34/ A Sidi Kaouki igui ou gurzame nki
35/ A Sidi Kaouki mel agharas i bouwayis oumlil nki
36/ A Sidi kaouki talilte nki ibouwayis oumlil nki
37/ A Sidi Kaouki mliyi agharas ouwafoulki nki
38/ A Sidi Kaouki a tadarte ihahne nki
39/ A Sidi kaouki ayaglif iyhahan nki
40/ A Sidi Kaouki fiyide tament d'louz nki
41/ A Sidi Kaouki mliyi tagharast nki
42/ A Sidi Kaouki sfaw iyi tagharaste nki
43/ A Sidi Kaouki zrigh laâfite nki
44/ A Sidi Kaouki guigh asafou nki
45/ A Sidi kaouki nga tifaoute nki
46/ A Sidi Kaouki noumz tawala nki
47/ A Sidi kaouki roufla rig'na nki
48/ A Sidi Kaouki wayaki yayrane atent itaki
49/ A Sidi Kaouki wayaki yayrane atent itaki
50/ A Sidi kaouki wayaki yayrane atent itaki .
Mohammed Hifad
1/ Ô sidi kaouki , que celui qui aperçoit ton feu
2/ Ô Sidi Kaouki , qu'il ne passe ni la nuit ni le jour
3/ Ô Sidi kaouki ,qu'il prenne , vers toi, le direct chemin
4/ Ô Sidi Kaouki,ton vent m'appelle
5/ Ô Sidi Kaouki, prêtes-moi ton pied et tends-moi ta main
6/ Ô Sidi Kaouki,jusquà ta plage et ta vague
7/ Ô Sidi kaouki , sur ton lion monté
8/ Ô Sidi Kaouki , dans ta pénombre ,je suis
9/ Ô Sidi Kaouki,sur mon chemin,ta lumière
10/ Ô Sidi Kaouki , j’aspire à ce que tu me libéres
11/ Ô Sidi Kaouki ,j’aspire à ton repos

12/ Ô Sidi Kaouki ,j'ai apporté l'eau de ta vague agitée

13/ Ô Sidi Kaouki , je suis l'eau sereine de ton azaâkoune
14 Ô Sidi Kaouki,j’aspire à ce que tu me rases les cheveux
15/ Ô Sidi Kaouki,j’aspire à ton remède
16/ Ô Sidi Kaouki, pour celui qui aspire à ta compagnie
17/ Ô Sidi Kaouki , pour celui qui aspire à ta barcasse
18/ Ô Sidi Kaouki,pour celui qui aspire à tes poissons
19/ Ô Sidi Kaouki, pour celui qui aspire à tes sables
20/ Ô Sidi Kaouki , pour celui qui danse avec ton cheval blanc
21/ Ô Sidi Kaouki , voilà ton poignard d'argent
22/ Ô Sidi Kaouki, voilà la poudre noire et ton fusil
23/ Ô Sidi Kaouki , où sont les youyous des femmes et le basilic
24/ Ô Sidi Kaouki , pour celui qui aspire à ta beauté
25/ Ô Sidi Kaouki , pour celui qui aspire à ta compagnie
26/ Ô Sidi Kaouki , pour celui qui aspire à ton henné
27/ Ô Sidi Kaouki ,donnes-moi la main pour que je t’accompagne
28/ Ô Sidi Kaouki, apporte ton bracelet d’or
29/ Ô Sidi Kaouki , apporte ta couronne d’or
30/ Ô Sidi kaouki , où sont les babouches aux fleurs brodées de fil d'or et perdues dans tes sables
31/ Ô Sidi Kaouki , où est la mariée et son cortège de la dune d’Imhawachen
32/ Ô Sidi Kaouki , j'implore ton secours
33/ Ô Sidi Kaouki , allume tes feux
34/ Ô Sidi Kaouki , sur ton lion monté
35/ Ô Sidi Kaouki , montre le chemin à ton cavalier au cheval blanc
36/ Ô Sidi Kaouki , ton secours pour ton cavalier au cheval blanc
37/ Ô Sidi Kaouki , montre-moi le chemin de ton bien
38/ Ô Sidi Kaouki , la Maison d' Ihahanes
39/ Ô Sidi Kaouki , la Rûche d' Ihahanes
40/ Ô Sidi Kaouki , donnes-moi ton miel et tes amandes
41/ Ô Sidi Kaouki , montres-moi ton chemin
42/ Ô Sidi Kaouki , illumines-moi ton chemin
43/ Ô Sidi Kaouki , j’ai vu ton feu
44/ Ô Sidi Kaouki , je suis ton étincelle
45/ Ô Sidi Kaouki , nous sommes ta lumière
46/ Ô Sidi Kaouki , nous prenons ton tour
47/ Ô Sidi kaouki , dans ton ciel là-haut
48/ Ô Sidi Kaouki, que danse celui qui veut conjurer le mauvais sort
49/ Ô Sidi Kaouki, que danse celui qui veut conjurer le mauvais sort
50/Ô Sidi Kaouki, que danse celui qui veut conjurer le mauvais sort

Les images utilisées proviennent de la mémoire collective locale.le Marabout , le pieux personnage , qui voue sa vie pour la garde de la côte contre les invasions ennemies et le recueillement dans l'isolement loin des biens de ce monde , allume "laâfite",le feu , sur une haute colline , certainement à l'endroit où se trouve actuellement le phare de cap sim pour alerter la population avoisinante du débarquement ennemi sur la plage."Tilas ",l'obscurité, c'est par référence au couloir obscur du côté sud et détruit actuellement par la mer et qu'il fallait traverser en tâtonnant , avant d'arriver à la tombe du Marabout.C'est là aussi où on rase pour la première fois les cheveux des petits enfants d'où cette idée d"azzar", les cheveux , qui désigne ici cette action par métonymie.Un Azaâkoune est un récipient en terre cuite utilisé par les habitants pour faire leurs ablutions ou se laver les mains avant les repas .Quelqu'un ,m'a raconté mon père , a demandé un jour à Sidi Kaouki pourquoi il a préféré vivre là sur la côte isolé et loin des autres.Il lui donna alors un azaâkoune vide et lui dit d'aller le remplir en plein dans la vague.Une fois de retour , il lui demande comment est l'eau de la vague.Celui-ci lui répond qu'elle est très agitée.Il lui demande comment est l'eau du récipient.Celui-ci lui répond qu'elle est calme et sereine.Et Sidi kaouki de conclure qu'il était comme cette eau agitée de la vague et qu'il est maintenant comme cette eau sereine du récipient.Un habitant du village de Boukhou(certainement de Baccus du temps des grecs),m'a raconté que Sidi Kaouki est venu sur son lion accompagné par Sidi Harrazen et Sidi Mgdoul, au nord de Sidi Kaouki, chez Sidi Mhand Saïh de Boutazarte , à l'est de Boukhou et Lalla Aicha(l'ogresse la borgne) était de la partie .C'est elle qui a attaché le lion de Sidi Kaouki par une vipère jusqu'à l'heure du départ. "Iguidi imhawchen ", la grande dune des danseurs d'ahwach ,se trouve à la sortie-est de Wassen , village au nord de Sidi Kaouki.On raconte que le cortège d'une mariée sur sa jument blanche avec sa troupe d'ahwach , tous les invités , les badauds et ses cadeaux de mariage sont engloutis par cette dune .Ceux qui y passent la nuit écoutent selon les dires des habitants Taguenza , le tambourin,(d"où le nom du site à côté) et el awad , la flûte magique des bergers ihahanes."Cherbil ijlane roumlal "est une référence à la chanson de la poètesse tihihite Talakhourte qui est aussi tamzwarte , selon ma mère , chef de la troupe des cavaliers de la fantasia, de N'knafa, grand-mère d'Achibane My Brahim et my Abdellah d'Essaouira d'après mon oncle Adnani Mohamed qui m'a récité ce paragraphe du poème de Talakhourte :

Talakhourte adas inane
Ijlayi cherbil inou
Ghou mlalad n'Sidi m'gdoul
Mat youfane atid irar
Lbichara roubouâ ryal
Lhlawa rougayounou

Talakhourte qui leur a dit
J'ai perdu mon cherbil
Dans les sables de sidi M'gdoul
celui qui le trouve qu'il me le rende
pour l'annonce de la bonne nouvelle roubouâ ryal
Pour les délices , c'est moi la guarante

Elle parle du cherbil perdu dans les sables de Sidi Mgdoul.On peut y détecter une réference au fameux collier perdu des Amazighs de l'Atlas.Celui qui y va doit sauter "aki" de joie.Les habitants ont l'habitude de s'y adonner au saut du turban.Deux hommes de hautes tailles tiennent bien tendu un turban , on pose une pierre sur le sable qui sert d'appui ensuite les hommes qui sautent progressivement les uns après les autres par dessus le turban jusqu'au dernier et vainqueur de la compétition.Personne dans la région ne peut sauter comme mon oncle Rais Mohmad d'Ida Ou Mada ,ma tribu, le meilleur Rais du tambourin de son époque enregistré sur 33 tours comme Haj Belaïd.D'autres Rais viennent exprès d'autres régions pour lui baiser la main et la tête , lui apporter pour l'occasion des présents , jouer avec lui et lui demander sa Baraka , tsinte, le sel,el hanna,le henné,comme gage de réussite et de reconnaissance.J'ai assisté à Boutazarte à cette cérémonie du baptème d'un Rais dont j'ai oublié le nom et qui était capable ,de par son agilité ,de danser sur son tambourin en maintenant le rythme et la cadence..
hifadmed
Invité
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 72
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum