Mogador-Taghart-Essaouira _ آلصويرة. ثاغارت. موكادور
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Ma ville
أهواك ! مدينتي أهواك يا مدينتي دون غيرك لأني رئيت آلنوربين ظهرانك أهواك حتى لا أهوى سواك ليرفرف ألقلب والفؤاد لك أنا منك مهما أبعدوني عنك وسيضل ألحنين يشدني إليك لن يرتاح البال حتى أزورك ولن تنام عيني حتى أتفقدك لقد قالوا عنك مدينة ألرياح وأجمعوا لك وإليك كل آلسواح بأنكي قبلتهم وراحتهم فقصدوك كثيرا منهم عمروك وأسكنوك وآخرين تملكوا واستثمروا بك فما مكانتي بين هؤلاء وهؤلاء فلا حول ولا قوة لي إلا صبري لا حيلة لي ألا دمعتي وحزني عليك

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie


Le Coran/القرآن الكريم

Les Proverbes et حكم

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Proverbes et حكم

Message  ibrahim le Dim 8 Juil - 1:44

ألسلام عليكم


ليوم سنتكلم باألدارجة إليكم بعض ألحكم مغربية


ألغربال متيضرك ألشمس


إلمقفلتي متفور

للا زينة أزدها نور ألحمام

لتسحر مع ألدراري تيصبح فاطر

ألمندبة كبيرة وألميت فار

طلع تكول ألكرموس أنزل شكون لقلها ليك


_________________
fraternellement Ibrahim
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 72
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

proverbes Espagnoles

Message  ibrahim le Ven 4 Juin - 10:10


A la femme chaste, Dieu suffit. Aucun miroir n'a jamais reflété une femme laide. Ceux qui sont mariés sont nombreux et ceux qui se repentent de s'être mariés ne le sont pas moins. Couche-toi et sois malade, tu sauras qui te veut du bien et qui te veut du mal. Il pousse plus de choses dans un jardin que n'en sème le jardinier. Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. L'avare est un homme qui s'obstine à vivre pauvre pour mourir riche. L'espagnol est la langue des amants, l'italien est celle des chanteurs, le français celle des diplomates, l'allemand celle des chevaux. Le vin a deux défauts. Si on y ajoute de l'eau, on le dégénère, si on n'y ajoute pas d'eau, on se dégénère. Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif. Où il y a des figues, il y a des amis. Par la rue «plus tard», on arrive à la place «jamais». Pour maîtriser la guitare, il faut dix années par corde. Qui t'aime te fait pleurer; qui te hait te fait rire. Si ton ennemi est dans l'eau jusqu'à la ceinture, tends-lui la main; si l'eau lui monte aux épaules, appuie sur sa tête. Tout sage est fou aux yeux de quelqu'un d'autre. Pour une bonne faim, il n'y a pas de pain dur qui tienne A cheval donné on ne regarde pas les dents Ne va pas trop souvent là où les gens t'apprécient Qui se lève tôt, Dieu lui vient en aide (Tout le monde a son moment de gloire Élève des corbeaux et ils t'arracheront les yeux Le fils du chat tue les souris Chat échaudé craint l'eau froide Mieux vaut un oiseau dans la main que cent en vol (A quelque chose malheur est bon Si tu veux le chien, accepte les puces
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 72
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

proverbes arabes

Message  ibrahim le Ven 4 Juin - 10:09


Ce qui est passé a fui; ce que tu espères est absent; mais le présent est à toi. Ce que tu ne veux pas laisser savoir à ton ennemi, ne le dis pas à ton ami. Le destin pose deux doigts sur les yeux de l'homme, deux dans ses oreilles, et le cinquième sur ses lèvres en lui disant: «Tais-toi.» Si Dieu ne pardonnait pas, son paradis resterait vide. Suis le conseil de celui qui te fait pleurer, et non de celui qui te fait rire. Un bon livre est un jardin que l'on transporte avec soi. Tu es le maître des paroles que tu n'as pas prononcées; tu es l'esclave de celles que tu laisses échapper. Trois choses donnent la mesure de l'homme: la richesse, le pouvoir, l'adversité. Suis le conseil de celui qui te fait pleurer, et non de celui qui te fait rire. Si tu n'as pas le temps, c'est que tu es déjà mort. Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi. Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. - Qui ne veut rien faire trouve une excuse. Quand tu lances la flèche de la vérité, trempes la pointe dans du miel. Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. Pour bien aimer une vivante, il faut l'aimer comme si elle devait mourir demain. Plutôt que de se promener sur la rive et regarder le poisson d'un oeil d'envie, mieux vaut rentrer chez soi et tisser un filet. Parle si tes mots sont plus forts que le silence, sinon garde le silence. Ne jugez pas le grain de poivre d'après sa petite taille, goûtez-le et vous sentirez comme il pique. Ne dis pas tes peines à autrui; l'épervier et le vautour s'abattent sur le blessé qui gémit. N'ouvre la bouche que lorsque tu es sûr que ce que tu vas dire est plus beau que le silence. Lorsque tu vins au monde, tout le monde était content et tu pleurais. - Vis de telle sorte que lorsque tu mourras, tous pleureront et tu seras heureux. Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables. Les chiens aboient, la caravane passe. Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose. Le mérite appartient à celui qui commence, même si le suivant fait mieux. La beauté est une demi-faveur du ciel, l'intelligence est un don. L'optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines; le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose. L'indigestion du riche est la vengeance de la faim du pauvre. L'envie, c'est comme un grain de sable dans l'oeil. L'attente est plus dure à supporter que le feu. Jette ton coeur loin devant toi; et cours l'attraper. J'ai goûté bien des substances amères, et nulle ne l'est plus que de demander. Il y a deux sortes de gens: ceux qui peuvent être heureux et ne le sont pas, et ceux qui cherchent le bonheur sans le trouver. Dieu nous donne des mains, mais il ne bâtit pas les ponts. Allonge tes pieds en proportion de ton tapis. Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre Rase ton menton quand la barbe de ton fils est poussée. Le besoin développe l'esprit. Le temps sera le maître de celui qui n'a pas de maître. Quand le chat et la souris vivent en bonne intelligence, les provisions en souffrent. L'esprit se trompe une fois, et réussit une autre fois. Celui qui dit du mal des autres, Médit de toi devant les autres. Qui cache son secret, obtient ce qu'il désire. Les grandes choses dérivent souvent des petites. Qui tue le lion, en mange, Qui ne le tue pas, en est mangé. Une nuit d'anarchie, Est pire que des années de tyrannie. La providence ne permet guère qu'un méchant homme sorte de la vie sans avoir ajouté à ses crimes celui de l'ingratitude. Le sage dans son pays natal est comme l'or dans la mine (Nul n'est prophète en son pays). Baise le chien sur la gueule, jusqu'à ce que tu puisses le museler. Prends conseil d'un plus grand et d'un plus petit que toi, Et puis forme ton opinion. Il arrache la dent du chien, et aboie lui-même. Les meilleures visites sont les plus courtes. La mère d'un assassiné dort, Mais pas la mère d'un assassin. Les sciences sont des études dont la clé est l'étude. Trois choses éprouvent la force de l'esprit: Les livres, les présents, les messages. Habit d'emprunt ne tient pas chaud. Quand tu seras enclume, prends patience, Mais si tu es marteau, frappe droit et ferme. Qui ne comprend pas un regard, Ne comprendra pas mieux une explication. Dès que tu as prononcé un mot, ce mot règne sur toi; Jusque là, c'est toi qui règne sur lui. L'homme qui est au pouvoir doit imiter le médecin, Et ne pas appliquer les mêmes remèdes à tous. Quand les affaires t'embarrasse par la tête, Prends les par la queue. Faire l'éloge d'une méchante action, C'est la prendre à son compte. Si tu passes dans le pays des borgnes, Fais toi borgne. Si tu ne peux venir à bout de tout, ce n'est pas une raison pour abandonner tout. La vengeance ne répare pas un tort, mais elle en prévient cent autres. Vinaigre donné, vaut mieux que miel acheté. Le berger frappe les moutons de derrière alors que ce sont ceux de devant qui n'avancent pas. Le chameau voit la bosse du voisin, mais oublie de voir la sienne. Les meilleurs amis sont ceux qui excitent à bien faire. Ne chevauche pas sur la selle de ton voisin. L'ivresse de la jeunesse est plus forte que l'ivresse du vin. L'homme de la pire espèce et celui qui ne prend pas garde au mal qu'on lui fait. Informe-toi du voisin avant de prendre logis, Et du compagnon avant de te mettre en route. Condamne tes défauts comme tu condamnes ceux des autres. Prépare-toi au malheur avant qu'il n'arrive. Le fer ne se coupe qu'avec le fer. De rien ne sert le témoignage, à qui ne veut croire. Le pire de tous les pays est celui où l'on ne trouve pas d'ami. Ce que tu plantes dans ton jardin, te rapportera profit; Mais si tu y plantes un homme, il t'en chassera. Tout matin devient soir. Celui qui se chauffe au feu doit savoir qu'il brûle. Parfois la santé est revenue à force de maladies Ne lance pas une flèche que tu ne puisses retrouver. Qui a été mordu par un serpent se méfie des cordes. Bon cheval juge son cavalier. Chien qui court vaut mieux que lion couché. La visite d'un ennemi chez un malade, est pire que la maladie. Les maisons s'épaulent l'une l'autre. Qui verse à boire aux autres, bois le premier. Ce n'est pas l'eau déjà écoulée qui fera tourner la meule Le meilleur compagnon pour passer le temps est un livre. Agis envers autrui comme Dieu agit avec toi. Rire sans raison, éducation à refaire. Reconnaissance fait durer le bienfait. Qui est content de son état, est riche. Qui veut paraître grand est petit. Pour un jour de joie, un an de larmes. Comme le feu, la vie débute par la fumée et finit par la cendre. Amitié d'un jour, souvenir d'une minute. La patience tue l'envie, car le feu ne trouve plus rien à dévorer, il se dévore lui-même. Ne méprise pas ton ennemi, pour petit qu'il te semble. L'or n'appartient pas à l'avare, mais l'avare à l'or. Ennemi sot ne vaut pas mieux qu'ennemi sage, L'épaisseur de l'un peut être aussi fâcheuse que la finesse de l'autre. A la différence de la richesse, la science te garde là où il te faudrait garder l'autre, Et l'usage augmente le savoir, tandis qu'il diminue l'or. On aime toujours celui qu'on a aimé le premier. Si le prince a l'épée et la lance, le sage a sa science et sa langue. Avoir des griffes n'est pas être lion. Les rois n'ont point de frères. Mort du prince, sujet d'accusations; Mort du riche, sujet de désirs; Mort du savant source de regrets; Mort du pauvre, heure de repos. Savant sans ouvrage, nuage sans pluie. Pauvre sans patience, lampe sans huile. Jeunesse sans discipline, maison sans toit. Femme sans pudeur, ragoût sans sel.
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 72
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

proverbes juifs

Message  ibrahim le Ven 4 Juin - 10:07


Pour honorer le médecin, N’attends pas d’en avoir besoin. Un mauvais fils, Laisse le nager sans lui tendre la main. Ronge l’os que le sort t’a jeté. L’or a besoin d’être frappé pour avoir sa valeur, Et l’enfant aussi. Ne te charge jamais d’épauler le méchant. Tel va à la noce, Ne se doute guère de ce que le temps lui réserve. Au sage un signe suffit ; Au sot , à peine le bâton. Des cheveux blancs sont un bon signe pour la maison où on les trouve. Si tu as des intérêts avec un honnête homme, Il te faudra cent instances pour les dégager ; Mille instances ne te tireront pas d’affaire avec le méchant. La nappe mise, termine bien des disputes. S’il te faut compter avec un homme, Tâche que ce soit un honnête homme. Affaires voisines peuvent nourrir leur maître, Affaires éloignées le mangent à coup sûr. Une amitié qui a pu vieillir ne doit pas mourir. Eusses tu avoir soixante conseillers, Consulte toi pourtant aussi. Ne donne pas à penser, dans tes largesse, que tu aies été gueux. Il y a trois espèces de sueur : Celle de la maladie, celle de l’étuve Et celle du travail qui est la meilleure. Quand tu aurais un millier d’amis, Ne dis ton secret qu’à un seul. Ton voisin fût-il un méchant homme, rends-lui service, Il témoignera pour toi le jour du procès . Trois choses mènent le monde : La loi, la religion et la bienfaisance. Malheur au méchant et à son voisin. Aime le travail, fuis la dignité, Et ne fais pas connaissance avec les princes. En acquérant la renommée, on cesse bientôt de la mériter. Qui n’ajoute pas quelque chose à son avoir, s’endette. Ne dis pas :"Je verrai quand j’aurai le loisir". Qui t’a dit que tu en auras ? Si tu veux que l’on te comprenne, Fais-toi comprendre. L’homme timide n’apprend pas, Ni l’homme colère n’enseigne. . L’homme affairé ne saurait être sage. Là où il n’y a pas d’homme, raison de plus pour être un homme. Beaucoup de chair, beaucoup de vers ; Beaucoup de richesses, beaucoup de soucis ; Beaucoup de femmes, beaucoup d’empoisonneuses ; Beaucoup de serviteurs, beaucoup de fripons Beaucoup d’études, beaucoup de science ; Beaucoup de justice, beaucoup de paix ; Beaucoup de réflexions, beaucoup de sagesse. Parle peu, et fait beaucoup. Rien de meilleur à l’homme que de se taire. Gare-toi des princes ; ils ne cherchent que leur intérêt, Et Dieu sait comme ils l’entendent. Il faut se mettre en règle un jour avant la mort ; Il faut donc se mettre en règle aujourd’hui, Puisque nous pouvons mourir demain. L’honneur de ton ami te doit être aussi cher que le tien. La journée (la vie) est courte, l’ouvrage long, les ouvriers paresseux, Le salaire considérable ; et le Maître (Dieu) pressé. Pleure-t-on quand il faut rendre un dépôt ? Or, ce que nous perdons, C’est Celui qui nous l’avait donné, qui le reprend. Le rire et la légèreté conduisent à la honte. Le repentir et les bonnes actions, Sont un bouclier contre la colère du ciel. L’homme sage est celui qui trouve à s’instruire avec tous les hommes ; L’homme fort, celui qui sait brider ses désirs ; L’homme riche, celui qui se contente de son lot L’homme honoré, celui qui honore les autres. Ne méprise personne, Il n’est personne qui ne puisse avoir son moment. Choisis plutôt d’être la queue du lion, Que la tête du renard. Songe dans le vestibule, A te mettre en état de paraître dans la salle. Ne cherche pas à calmer ton ami quand il est en colère, Ni à le consoler prés du cadavre de celui qu’il pleure, Ni à l’interroger quand il est en prière, Ni à l’égayer quand il est dans l’abjection. Celui qui a un jeune homme pour maître, Est semblable à l’homme qui mange des raisins verts, et boit du vin doux ; Mais le disciple du vieillard Mange des grappes mûres et boit du vin vieux. Ne regarde pas la cruche, mais ce qu’elle contient. Le bonheur des méchants et les malheurs des gens de bien, Sont choses où nous n’avons rien à voir. La jalousie, la convoitise et l’ambition mènent l’homme au cimetière. Trois choses font connaître l’homme : La bouteille, la bourse et la colère. Cinq propriétés caractérisent le sage : Ne pas interrompre celui qui parle, Écouter et réfléchir, Ne faire des questions que celles qui mènent à un but, Répondre à propos et par ordre, Dire je ne sais pas quand on ignore. Le sot fait tout le contraire. Parmi ceux qui écoutent les savants, il y a quatre espèces : L’éponge, l’entonnoir, le filtre et le crible. L’éponge s’empare de tout, L’entonnoir laisse échapper par un bout ce qu’il reçoit de l’autre, Le filtre abandonne la liqueur, pour ne garder que la lie, Le crible rejette la paille pour ne garder que le froment. Trois choses ruinent le monde : L’oppression des serviteurs de Dieu, La justice mal rendue, L’enseignement négligé (ou perverti). Quatre choses portent leur fruit en ce monde et en l’autre : L’honneur gardé aux parents. L’aumône abondante, La réconciliation des voisins brouillés, Et l’étude de la loi de Dieu. Mais quatre autres portent leur peine dès ici-bas : (sans compter la vie à venir) L’impiété, L’impudicité, Le sang versé, Et la mauvaise langue. Il y a trois sortes d’hommes d’étude : Celui qui consulte et conseille ; Celui qui consulte, mais ne conseille pas ; et il ne vaut pas le premier ; Mais celui qui ne demande d’avis, ni n’en donne, Vaut bien moins encore. Le menteur finit par ne plus obtenir créance, Même disant vrai. Il y a plus de pommiers dans une pomme, Que de pommes
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 72
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les Proverbes et حكم

Message  ibrahim le Mer 23 Déc - 3:38

Les Proverbes et حكم
ibrahim le Dim 6 Déc - 10:11


salut à tous souiris et souiriyates
Cette page est la votre , c'est une pause café ou un entre-acte dans lesquelles on peut citer tous
les proverbes de chez nous et d'ailleurs .






Bismalah j'entame avec 5 proverbes:

1) Va ou tu voudras tu trouveras ta consience

2) Rien ne sert à courir il faut partir à point

3) La plume propose et l'épé dispose

4) Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué

5) L'habit ne fait pas le moine



_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim




Re: Les Proverbes et حكم

ibrahim le Dim 6 Déc - 19:21


للة زينة وزادها زين آلحمام

آلوجه آلمشروك متيتغسل


ضربنى وبكى وسبقنى وشكى


طاحت آلصمعة علقو آلحجام


وراه حتى آعمى و خلاه

_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim






Re: Les Proverbes et حكم

ibrahim le Dim 6 Déc - 21:34


bonsoir les amis
amateur de proverbes d'ailleurs et de chez nous
j'ai essayé d'intercaler cinq par cinq (français/arabe) car il ya des proverbes en arabe si on les traduit il perdent leur charme ainsi que le contenu.
en voici la suite:

1) Prends conseil d'un plus grand et d'un plus petit que toi,
Et puis forme ton opinion

2) Celui qui désire exceller dans la sagesse,
Ne doit pas se laisser gouverner par les femmes.

3) Rase ton menton quand la barbe de ton fils est poussée

4) Menacer le brave de la mort,
C'est menacer le canard de la rivière

5) Baise le chien sur la gueule, jusqu'à ce que tu puisses le museler.

_________________
Avec Mes Amitiés
Ibrahim






Proverbes français.



hamid kaabour le Mar 15 Déc - 7:28

A donner donner, à vendre vendre.
Acheval donné on ne regarde pas les dents.
A donner donner,à vendre vendre.
A méchant ouvrier, point de bon outil.
A toute bête la nature a donné son ennemi.
A laver la tête d'un âne on perd sa lessive.
Argent comptant porte médecine, argent emprunté porte tristesse.



proverbes arabes.




hamid kaabour le Mar 15 Déc - 7:35

Ce qui est passé a fui; ce que tu espères est absent; mais le présent est à toi.
Ce que tu ne veux pas laisser savoir à ton ennemi, ne le dis pas à ton ami.
Suis le conseil de celui qui te fait pleurer, et non de celui qui te fait rire.
Un bon livre est un jardin que l'on transporte avec soi.
Trois choses donnent la mesure de l'homme: la richesse, le pouvoir, l'adversité.
Suis le conseil de celui qui te fait pleurer.
Si tu n'as pas le temps, c'est que tu es déjà mort. Si ce que tu as à dire n'est
pas plus beau que le silence, alors tais-toi.







Re: Les Proverbes et حكم



hamid kaabour le Mar 15 Déc - 8:49

Le lion tomba malade.
Tous les animaux sauvages vinrent lui rendre
visite, sauf le renard ; le loup en profita pour le calomnier et raconter des
propos mensongers sur son compte.
S’adressant au loup, le lion lui dit
:
- « Si le renard se présente, préviens-moi. »
Entre-temps, le renard
fut mis au courant des agissements du loup.
Lorsque le renard arriva, le loup
avertit le lion. Ce dernier demanda au renard :
- « Où étais-tu, brave
cavalier? » Le renard répondit :
- « J’étais parti en quête d’un remède pour
Sa Majesté. »
- « Et qu’as-tu trouvé ? » demanda le lion, intéressé.
- «
On m’a conseillé le remède suivant : un osselet de la patte du loup. »
Le
lion asséna alors un coup de griffe qui mit en sang la patte du loup, mais ne
trouva rien.
Le renard s’éclipsa, puis il vit le loup, les pattes couvertes
de sang, il lui dit :
- « Ô toi, le loup à la patte rouge de sang, tu ferais
mieux, lorsque tu t’assieds chez les rois, de retenir ta langue.»







Re: Les Proverbes et حكم



hamid kaabour le Mar 15 Déc - 8:50

La tortue et les deux canards. par IBN-AL-MUQAFFA‘ -
"VIII° siècle".(Du livre de Kalila Wa Dimna) .




On raconte que deux canards et une tortue vivaient près d’un
étang où poussait une herbe abondante. Les deux canards et la tortue étaient
liés d’amitié et d’affection.
Il advint que l’eau de l’étang tarit ; alors
les deux canards vinrent faire leurs adieux à la tortue et lui dirent :

Reste en paix, amie ; nous quittons cet endroit car l’eau commence à manquer ».

-« Le manque d’eau, leur dit la tortue, m’affecte plus que toute autre
créature, car je suis comme la barque : je ne peux vivre que là où l’onde
abonde. Tandis que vous deux, vous pouvez survivre partout ; emmenez-moi donc
avec vous. »
Ils acceptèrent.
- « Comment ferez-vous pour me porter ? »
demanda-t-elle.
- « Nous prendrons chacun le bout d’une branche, dirent-ils,
et tu te suspendras, avec ta bouche, par le milieu alors que nous volerons avec
toi dans les airs. Mais garde-toi, si tu entends les gens parler, de prononcer
un mot. »
Puis ils la portèrent et volèrent dans les airs.
- « C’est
incroyable, dirent les gens lorsqu’ils les virent,... Une tortue entre deux
canards qui la portent. »
- « Ô gens de mauvaise foi, que Dieu vous fasse
crever les yeux ! » pensa la tortue, lorsqu’elle les entendit.
Mais dès
qu’elle ouvrit la bouche pour parler, elle tomba sur la terre ferme et creva.

Extraits du livre "Fables et contes traduits de
la littérature arabe ancienne" Fahd TOUMA L'Harmattan - 2001 -



avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 72
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Proverbes et حكم

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum