Mogador-Taghart-Essaouira _ آلصويرة. ثاغارت. موكادور
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Ma ville
أهواك ! مدينتي أهواك يا مدينتي دون غيرك لأني رئيت آلنوربين ظهرانك أهواك حتى لا أهوى سواك ليرفرف ألقلب والفؤاد لك أنا منك مهما أبعدوني عنك وسيضل ألحنين يشدني إليك لن يرتاح البال حتى أزورك ولن تنام عيني حتى أتفقدك لقد قالوا عنك مدينة ألرياح وأجمعوا لك وإليك كل آلسواح بأنكي قبلتهم وراحتهم فقصدوك كثيرا منهم عمروك وأسكنوك وآخرين تملكوا واستثمروا بك فما مكانتي بين هؤلاء وهؤلاء فلا حول ولا قوة لي إلا صبري لا حيلة لي ألا دمعتي وحزني عليك

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie


Le Coran/القرآن الكريم

HAHA,origine et étymologie

Aller en bas

HAHA,origine et étymologie

Message  ibrahim le Jeu 18 Fév - 4:50



Bouhadana David le Jeu 24 Déc - 21:12





Bouhadana David
Présentation de la carte du Maroc en caractères tifinaghes




Lakhdar Omar le Dim 15 Nov - 22:14




A propos de la carte du Maroc
avec une toponymie en caractères tifinghes

C’est une carte géographique du Maroc je dis bien géographique et non historique, d'un format de70x80cm, avec un pliage accordéon, réalisée par un procédé numérique avec une échelle variable et contenant près de deux mille noms de villes et lieux dits du Royaume, avec leur appellation actuelle et non ancienne, conformément aux règles de la toponymie des cartes topographiques et cartes géographiques. (Recommandations de la conférence des Nations Unies sur la Normalisation des Noms géographiques). Comme il existe une carte du Maroc, avec une toponymie en caractères latines ou arabes.

Dans l'édition en caractères tifinaghes, le système adopté pour la transcription des toponymes, est plus fidèle et plus adapté à la phonologie et à la phonétique propre du parler marocain (ddarija). En effet, la graphie latine ou arabe ne peut rendre compte avec précision de la richesse vocalique de certains noms géographiques du Maroc, qui sont d’origine amazighe et ce, en raison du timbre ou à la longueur de voyelles.

D’autre part, pour permettre la lecture de cette carte dans la langue amazighe, des thermes nouveaux, relevant du domaine de la cartographie, ont été étudiés puis introduit dans la lexicographie de la langue par les soins des experts linguistiques de l’IRCAM. De même, l’orthographe des toponymes a été arrêtée conformément aux règles en vigueur de transcription mises en chantier par la dite institution.

Pour pouvoir véhiculer les informations géographiques du pays, le choix s’est porté sur un support cartographique qui peut contribuer à la vulgarisation de la graphie tifinaghe actuellement adoptée dans certaines écoles primaires du Maroc et son applicabilité dans les sciences de la géographie et de la cartographie. Il faut rappeler en effet, que la carte en général, constitue l’un des principaux médias de diffusion des noms géographiques et qu’elle est utilisée autant par les personnes que par les organismes.





Lakhdar Omar


A propos de Haha




Hifad le Dim 15 Nov - 10:33

Je pense que le nom de Haha vient de l’onomatopée de l’hennissement du cheval , « thenhine ». au sens de bruit ou son émis et non du verbe « hanhana » arabe qui permet ici tout simplement de rendre l’idée. Le cheval est un animal fétiche avec l’arganier sacré dans toute la région de Haha. Des villages portent le nom de Tassila, fer à cheval, comme Tassila nda ou tghouma . Sur toutes les portes des maisons , de nos jours encore , il y a toujours un ou deux fers à cheval pour y attirer la bonne fortune. C’est dans ce sens que notre regretté si Boujemâa Lakhdar a tenu à donner à sa maison la forme d’un fer à cheval. Les hommes encore de nos jours signalent leur présence en entrant ou se déplaçant à la maison par ces sons de « hem ! hem ! » à la manière du cheval Le Rais poète chanteur ou andame désigne la jeune fille ou femme par le poulain « ajdaâ ».La danse d’Ahwach imite les mouvements du cheval au repos , à la marche , au trop et au galop et ce sont certainement leurs ancêtres qui ont introduit cette danse en Espagne avec les conquêtes et qui est à l’origine du flamenco. A part la danse individuelle , « ferradi » , où le danseur imite les mouvements du bouc en s’agenouillant devant les femmes , en frétillant les épaules et en rejetant la tête vers l’arrière avant de se relever comme le bouc au moment du coït. Le danseur devient homme-cheval . Dans l’Atlas , je crois , ils imitent l’abeille, pour les sahraouis c’est l’autruche et cette tradition d’avoir un animal fétiche est africaine et ce sont les successives religions monothéistes qui ont détruit ce patrimoine .cela doit dater de l’époque greco-romaine. Mon village natal Foulouste n’est pas à mon sens amazigh dans la mesure où il est différent de « tafoulouste », la poule et de « afoulous » , le coq en tachelhite , version de la langue amazighe locale. Il proviendrait de Pholos , un centaure mi-homme et mi-cheval qui vivrait dans des grottes et qui est considéré comme le dieu des bergers quand on sait que les habitants de la région étaient essentiellement des pasteurs et qui vivaient dans des gîtes souterrains dont restent encore des vestiges. Il y a au village une grotte appelée , ifri nsidi bouzid , la grotte de sidi bouzid, certainement les restes du culte dédié au dieu de la mer posiedon et où les femmes vont encore en chantant jeter les restes des os de la tête du mouton de l’aid el kébir. Lorsqu ‘elles reviennent, elles continuent à jouer mais elles prennent garde à ne pas se retourner derrière elles par superstition. Un village voisin porte le nom de boukhou certainement de Bacchus. Il faudra aller chercher une éventuelle dans les écrits en grec ,en latin et en hébreu de l’époque.




Hifad
HAHA, origine et étymologie




Lakhdar Omar le Dim 15 Nov - 6:07

L’appellation " Haha " ou " Hea ", nom composé de deux syllabes identiques, n'est pas une étymologie arabe. Souvent le nom d'une tribu est tiré d'une activité ou des habitudes de la population. Haha ou Hea est probablement issu d'une interjection utilisée par ce peuple d'éleveurs qui occupait cette région pour conduire leur bétail. De même Chaouia est issu du mot chaat ou brebis, en référence à l'élevage des moutons dans la région ou encore Smimou, mot signifiant en Berbère ‘le salé’, nous conduit à faire un parallèle avec l’exploitation salinière de la région.

Dans son ouvrage Al Massalik wa Al Mamalik, le géographe El Bekri qui avait vécu au XIè siècle (1040-1094), ne fait pas mention du nom de Haha. La confédération n'est entrée dans l'histoire que lorsqu'elle s'est ralliée, de gré ou de force, au mouvement almoravide, puis à l'empire des Almohades. HAHA, fait partie de la confédération marocaine de tribus berbères (Ihahan) de la race des sédentaires Masmouda ayant occupé jusqu'à l'Océan Atlantique les plateaux du Haut-Atlas occidental. C'est un pays de passage millénaire (vestiges préhistoriques) entre le Nord et le Sud, entre les plaines de Marrakech et de Taroudant, soit par les cols, soit par la route côtière. Parmi les Masmouda du sud, ceux qui avaient peuplé les territoires compris entre Oued Oum Rabi’ et l'Anti Atlas, on trouve deux groupes : ceux de la plaine et ceux de la montagne. Les Masmouda méridionaux de la plaine vivaient au Nord du Grand Atlas. Les principales tribus étaient les Doukkala, altération du mot berbère: Id ou Akal , Ideucal sur les documents anciens, et qui signifie :’les gens de la plaine’, les Banu Magir aux environs de Safi, les Hazmira, les Regraga, et les Haha, au sud du cours inférieur de l'Oued Tensift.





Lakhdar Omar


HAHA, son étymologie




Lakhdar Omar le Dim 15 Nov - 6:03

L’appellation " Haha " ou " Hea ", nom composé de deux syllabes identiques, n'est pas une étymologie arabe. Souvent le nom d'une tribu est tiré d'une activité ou des habitudes de la population. Haha ou Hea est probablement issu d'une interjection utilisée par ce peuple d'éleveurs qui occupait cette région pour conduire leur bétail. De même Chaouia est issu du mot chaat ou brebis, en référence à l'élevage des moutons dans la région ou encore Smimou, mot signifiant en Berbère ‘le salé’, nous conduit à faire un parallèle avec l’exploitation salinière de la région.

Dans son ouvrage Al Massalik wa Al Mamalik, le géographe El Bekri qui avait vécu au XIè siècle (1040-1094), ne fait pas mention du nom de Haha. La confédération n'est entrée dans l'histoire que lorsqu'elle s'est ralliée, de gré ou de force, au mouvement almoravide, puis à l'empire des Almohades. HAHA, fait partie de la confédération marocaine de tribus berbères (Ihahan) de la race des sédentaires Masmouda ayant occupé jusqu'à l'Océan Atlantique les plateaux du Haut-Atlas occidental. C'est un pays de passage millénaire (vestiges préhistoriques) entre le Nord et le Sud, entre les plaines de Marrakech et de Taroudant, soit par les cols, soit par la route côtière. Parmi les Masmouda du sud, ceux qui avaient peuplé les territoires compris entre Oued Oum Rabi’ et l'Anti Atlas, on trouve deux groupes : ceux de la plaine et ceux de la montagne. Les Masmouda méridionaux de la plaine vivaient au Nord du Grand Atlas. Les principales tribus étaient les Doukkala, altération du mot berbère: Id ou Akal , Ideucal sur les documents anciens, et qui signifie :’les gens de la plaine’, les Banu Magir aux environs de Safi, les Hazmira, les Regraga, et les Haha, au sud du cours inférieur de l'Oued Tensift.




Lakhdar Omar






Re: HAHA, origine et étymologie



Lakhdar Omar le Dim 15 Nov - 5:35

Bonjour Si Hifad,

Merci pour tes encouragements!

Les rares photos du caïd Mohammed Anflous que j'ai insérées dans mon ouvrage sont de mauvaise qualité. Les personnes qui ont d'autres documents, peuvent contribuer au dépoussiérage de la vie de ce personnage qui a marqué l'histoire des Haha.

Merci!




Lakhdar Omar


Re: HAHA, origine et étymologie




Hifad le Sam 14 Nov - 13:27

Toutes mes félicitations pour cette inestimable contribution à l'édification de la grande Maison d'Ihahane par cet ouvrage réservé à ses personnalités de grande envergure , symboles de son unité , de son faste , de sa résistance contre l'occupant , de son esprit pacifique et de bon voisinage en temps de paix et de notre mère à tous la terre des Ihahane , des gens de principes qui vous disent de leur montrer leur part et de la prendre mais de la leur montrer d'abord , de les reconnaitre , eux et leurs droits et de vivre en paix parmi eux comme l'un des leurs avec les mêmes droits et devoirs.Je ne manquerai pas de l'acheter et de le lire avec joie.Bonne continuation!




Hifad




Présentation d'un ouvrage sur l'histoire de la tribu des Haha: "Au pays d'Anflous"



Lakhdar Omar le Sam 14 Nov - 10:56




J'ai le palisir de présenter un ouvrage intitulé :" Au pays d'Anflous", une contribution à l'histoire de la tribu des Haha. Ouvrage avec des documents en couleurs, de 248 pages. (nouvelle mise à jour à jour) :



Un philosophe définissait l'Histoire comme tout ce qui reste lorsque nous avons tout perdu. Souvent, elle peut se comparer à ces vieux tableaux de maître italien dont les siècles avaient oxydé le vernis au point de les couvrir d'une partie ténébreuse, et que des réactifs appropriés pourraient faire disparaître pour ramener les coloris originels dans leur fraîcheur pour le ravissement de nos yeux. Cet ouvrage se propose de visiter quelques épisodes de l’ histoire des tribus H A H A, des origines à nos jours, en empruntant les méandres des interprétations avancées par les chroniqueurs anciens qui nous ont conservé beaucoup de noms de localités de la région, aujourd'hui anéanties et dont le souvenir même avait disparu; et les récits de voyageurs, arabisants et berbérisants, qui nous ont décrit, de manière saisissante la vie intime de ces tribus berbères, l’anarchie guerrière qui en formait les populations jusque dans les profonds replis de leur tempérament moral. Dans ces espaces, le nom de la tribu est un signe sémantique au même titre que d'autres, utilisé pour marquer et délimiter un territoire. Il est le symbole d'une histoire, comme souvent, pleine de gloire, où les membres de la tribu doivent puiser leur référence et leur fierté.

Un des traits anciens de la société berbère dans cette région, se trouve dans les haines violentes entre familles qui étaient la cause de guerres tribales, d'exils et de vengeances sans fin. Dans une vieille tradition makhzenienne, les légendaires caïds de la confédération des Ihahan avaient toujours mené des campagnes au nom du sultan dans le Sud du Maroc. Il y avait eu à la fin du XVIII° siècle Mohamed Aghennaj qui ira victorieusement jusqu'à Iligh au sud de Tiznit, ou encore Abdallah Ou Bihi au milieu du XIX°qui domina toute la province du Sous.

Enfin, lors de la colonisation française, le caïd Anflous et le caïd Guellouli n’avaient jamais cessé de croire que le devoir de résister à l’occupant par les armes leur échoit en leur qualité de défenseurs naturels de la tribu. Ils menèrent donc une lutte sans merci aux armées françaises dont la puissance de feu, à laquelle ils n’avaient pas la moindre idée, les obligea à la fin à capituler.



N.B. Ouvrage disponible à Essaouira - Librairie La Fibule.





Lakhdar Omar


Re: HAHA, origine et étymologie




Hifad le Ven 13 Nov - 23:07

Bonsoir

Ce site deviendra une étoile par ta précieuse participation et celle de tous les amis (ies) .Quant à l'insertion de photos à partir de ton ordinateur , il faut suivre les consignes suivantes:

1/Chercher sur google le site "casimages"
2/ Appuyer sur le bouton parcourir.

3/en haut à droite il y a un bouton appuyez dessus et cliquer sur "miniature"
4/Choisir la photo à insérer et ouvrir
5/Copier le premier lien sous la photo.
6/sur la page du message coller le lien de la photo.
7/En bas de la page appuyer sur le bouton prévisualiser avant d'envoyer.




Hifad




Une nouvelle étoile qui naît!



Lakhdar Omar le Ven 13 Nov - 22:27

Bonjours tout le monde!

Je souhaite longue vie au nouveau site sur la ville de Mogador et c'est un grand plaisir de participer à son forum!

J'ai voulu insérer des images mais je n'arrive pas. Prière de donner des explications pratiques pour pouvoir enrichir le site avec des documents.
Merci!




Lakhdar Omar
avatar
ibrahim
Admin

Localisation : casablanca
Age : 73
Date d'inscription : 09/11/2009
Messages : 681
Points : 1356
Réputation : -1

http://taghartmogadorsouira.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum